fbpx

La vie en français

La méthode simple et efficace pour
  • apprendre le
  • comprendre le
  • se divertir en
français

8 expressions à connaître en français pour Noël

« Noël au balcon, Pâques au tison ». Ce dicton signifie que si le temps est trop doux fin décembre, le début du printemps sera frais. En français, il existe de nombreuses expressions basées sur des éléments typiques liés à cette célébration. Dans cet article, je vous emmène sur mon traineau découvrir les huit expressions à connaître pour Noël. Bien qu’elles soient parfois éloignées de « l’esprit de Noël », nous allons les apprendre avec un peu d’humour !

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette fête, lisez : La tradition de Noël en France et dans les pays francophones

À la fin de l’article, vous retrouverez un exercice pour vérifier si vous avez bien retenu ces expressions et, comme c’est Noël, vous trouverez aussi un petit cadeau bonus ! Pour terminer, n’oubliez pas de relever votre défi du jour en écrivant dans les commentaires une phrase avec une des expressions de l’article.

Vous êtes prêts et prêtes, alors allez un bon chocolat chaud et on y va !

chocolat_chaud_de_noel

1. Ne pas y passer le réveillon

Le « réveillon », c’est la soirée et le (long) repas de fête que l’on fait la veille de Noël, ainsi que le 31 décembre. Cependant, si votre ami français vous dit : « on ne va pas y passer le réveillon », il ne vous invite pas à passer Noël chez lui… Cette expression familière signifie qu’on ne va pas perdre du temps pour une chose qui n’en vaut pas la peine. De plus, la personne qui l’emploie exprime un sentiment d’impatience et d’agacement face à une situation qui risque de gâcher un moment agréable. Sympa l’ambiance…

  • Exemple : Il faut encore qu’on refasse le plan de table pour Noël – Oh, c’est bon ! On ne va pas y passer le réveillon !

2. Croire au père Noël

Alerte spoiler ! On éloigne tous les enfants de cette expression !… Ils sont partis ?…  Alors, c’est bon ! Croire au père Noël est une chose magnifique quand on est enfant. Cependant, quand on devient adulte, si une personne nous dit : « tu crois au père Noël », cela veut dire que l’on se fait des illusions, que l’on croit à des promesses qui sont visiblement impossibles à tenir. Aïe !

  • Exemple : Tu achètes des cadeaux sur internet le 23 décembre en pensant que tu vas les recevoir le lendemain ? Tu crois au père Noël !

3. Ne pas être un cadeau

Les cadeaux, c’est ce que le père Noël apporte aux enfants sages, c’est quelque chose qui nous fait plaisir quand on les reçoit. Cependant, « ne pas être un cadeau » signifie que cela ne nous fait pas plaisir de voir une personne et/ou qu’une situation est contraignante.

  • Exemple : On va encore devoir supporter les histoires de l’oncle Bertrand pour le Réveillon, ce n’est pas un cadeau !

4. Être couvert(e) de cadeaux

Ah, enfin une expression positive ! « Être couvert(e) de cadeaux » c’est le fait de recevoir beaucoup, beaucoup de cadeaux. On peut également « couvrir quelqu’un de cadeaux », dans ce cas-là, c’est nous qui les offrons.

Exemples : 

  • Julien a reçu 20 jouets à Noël. Le père Noël l’a couvert de cadeaux.
  • Nos enfants ont eu beaucoup de jouets. Ils ont été couverts de cadeaux !
cadeaux_de_noel

5. Être le dindon de la farce

Passons à table maintenant ! Que serait un repas de Noël sans la dinde aux marrons traditionnelle ? « Être le dindon de la farce » s’utilise pour parler d’une personne qui a cru naïvement à des histoires et qui doit subir les inconvénients d’une situation provoquée par cela. À l’inverse, les personnes qui lui ont menti parviennent à tirer un bénéfice. Cette expression remonte au Moyen-Âge où des comédies mettaient en scène des pères crédules et des enfants peu respectueux. Les victimes étaient alors déguisées en dindon. Quant à « la farce », elle ne fait pas référence à un mélange de divers ingrédients qui sert à garnir un aliment, mais à l’action destinée à faire rire aux dépens de quelqu’un.

  • Exemple : Vous avez caché les chocolats de Noël pour les manger sans moi ? Ce n’est pas juste, c’est toujours moi le dindon de la farce !

6. Mettre / Se prendre un marron

Après la dinde, les marrons ! Même si on adore déguster quelques marrons sautés, au four ou glacés à Noël, c’est nettement moins agréable de se prendre un marron ! « Se prendre un marron » ou « recevoir un marron » veut dire prendre un coup, généralement en pleine figure. Outch ! Le contraire existe également avec « mettre un marron » qui s’emploie pour « donner un coup à quelqu’un ». Une variante de l’expression existe avec « châtaigne » : mettre / se prendre une châtaigne. Pour aller plus loin, vous pourrez aussi entendre « se castagner » pour « se battre » ou « la castagne » pour parler d’une bagarre.

  • Exemple : Astérix et Obélix mettent des marrons aux Romains.

7. Tirer les marrons du feu

Ah des bons marrons sautés, quel délice ! Cependant, encore une fois cette expression n’a rien de culinaire. « Tirer les marrons du feu » signifie profiter d’une situation donnée pour en retirer tous les bénéfices. C’est une expression négative car elle pointe du doigt un comportement opportuniste. Cette expression tire son origine d’une fable de Jean de La Fontaine, « Le singe et le chat », dans laquelle le félin retire du feu des marrons au profit du singe.

  • Exemple : Nicolas n’a rien fait mais il s’est attribué toute la réussite de mon travail. Il a bien su tirer les marrons du feu !

8. Se tirer une bûche

On ne peut pas terminer un repas de Noël sans le dessert traditionnel : la bûche ! Pour cette dernière expression nous partons au Québec. Si votre ami québécois vous propose de vous « tirer une bûche », ne commencez pas à saliver en imaginant manger un bon gâteau… vous seriez déçu ! « Se tirer une bûche » est une façon d’inviter quelqu’un à prendre un siège pour s’assoir. C’est tout de même très sympathique !

  • Exemple : Ne reste pas debout là, tire-toi une bûche !

Cet article vous a plu ? Alors, n’oubliez pas de relever votre défi du jour en écrivant dans les commentaires une phrase avec une des expressions de l’article ! J’ai très envie de vous lire !

schema_expressions_Noel

Exercice

BONUS

En cadeau bonus, je souhaite vous faire découvrir un film culte de la culture populaire française qui est diffusé chaque année pendant les vacances de Noël : Le père Noël est une ordure. À l’origine, c’était une pièce de théâtre, jouée par un groupe de comédiens et comédiennes appelée « la troupe du Splendid ». La pièce de théâtre et le film mettent en scène des bénévoles d’une association parisienne, « SOS Détresse Amitié », qui sont de permanence le soir du réveillon. Ces derniers vont être perturbés par l’arrivée de plusieurs personnages marginaux et très farfelus qui seront à l’origine de nombreuses catastrophes. Ce film est à prendre au deuxième degré car il manie beaucoup l’humour noir. Pour en savoir plus, cliquez ici.

8 réflexions sur “8 expressions à connaître en français pour Noël”

  1. Merci beaucoup par votre page! Je suis étudiante de français et c’est amusante et intéresante aussi de pouvoir apprendre á lire ces articles.
    ¡Gracias!

    1. Bonjour Conchi,
      Merci beaucoup !!! Je suis heureuse que mon blog te soit utile !
      Bienvenue dans la communauté de La vie en français !! 🙂
      À bientôt !

  2. Merci beaucoup pour cet excellent article et tout votre blog en général. J’ai encouragé tous mes étudiants américains à suivre votre blog. J’espère sincèrement qu’ils le feront! Bonne continuation et merci pour votre super travail et votre humour.

    1. Bonsoir Giulia,
      Je vous remercie de tous ces compliments. ^_^
      Vos étudiants américains sont les bienvenus sur mon blog !
      Bonne continuation et à bientôt 🙂

  3. J’aime beaucoup ton blog, c’est la deuxième fois en peu de temps que je tombe dessus par hasard…cela veut dire qu’il répond bien à mes recherches! Félicitations et merci, Audrey! Par ailleurs, je crois que je vais tirer les marrons du feu en passant le lien de cet article à mes élèves (je suis prof de FLE en Espagne). Et cet après-midi, j’vais m’tirer une bûche et re-re-revoir « Le père Noël est une ordure »…film culte de toute une génération (la mienne :D)!

    1. Bonsoir Monica,
      Merci beaucoup ! Je suis heureuse que mon blog soit utile à une collègue prof de FLE ! ^_^
      Hahaha ! C’est c’laaaa ouiiii ! Re-re-revoir le père Noël est une ordure avec un bon chocolat chaud et un « Kloug » ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *