fbpx

La vie en français

La méthode simple et efficace pour
  • apprendre le
  • comprendre le
  • se divertir en
français

8 verbes d’argot à connaître pour la Saint Valentin

« Pour la Saint-Valentin, j’ai un date avec quelqu’un que je kiffe »… Oui, c’est bien du français, mais c’est un langage argotique et actuel ! Comme vous le savez depuis mon article sur les 7 mots d’argot à connaître au travail, en français on utilise beaucoup l’argot et il est donc important de le comprendre. Ainsi, pour éviter que vous vous sentiez perdus pour la Saint-Valentin, je vous propose d’apprendre huit verbes argotiques en rapport avec les relations amoureuses. Cependant, faites attention si vous voulez les utiliser ! Ces verbes ne peuvent se dire qu’entre amis ou proches et ils sont employés par des personnes généralement jeunes. Évitez donc de dire à votre belle-mère que vous « kiffez » sa fille / son fils…

À la fin de l’article, vous pourrez vous entraîner en faisant un exercice et me raconter dans les commentaires ce que vous allez faire pour le 14 février. Petit bonus de la Saint-Valentin : la chanson “Comme Joe Dassin” du groupe québécois Les Cowboys fringants.

Donald_amoureux

1. "Dater" ou "avoir un / une date"

Si un de vos amis vous dit qu’il a « un date » (prononcez « dayte ») avec un garçon ou une fille pour la Saint-Valentin, il ne vous rappelle pas la date du 14 février. Non, non ! « Avoir un date » ou « dater avec quelqu’un » sont des anglicismes qui signifient « avoir un rendez-vous avec une personne ». On les emploie également au Québec mais « date » est féminin : « avoir une date ».

Exemples :

  • J’ai un date avec Julie. (France)
  • J’ai une date avec mon chum. (Québec)
  • Je date avec Antoine vendredi soir.

2. Kiffer quelqu’un

« Kiffer » est un mot d’origine arabe qui a plusieurs significations : aimer, adorer, ressentir une sensation de plaisir, etc. Quand on parle de quelqu’un, « kiffer » veut dire qu’on ressent une attirance (surtout physique mais parfois émotionnelle) pour cette personne. On peut aussi dire : « Je le / la kiffe ».

Exemples :

  • Elle kiffe Julien
  • Je la kiffe, cette fille !
un_ours_fait_un_clin_doeil

3. Cruiser

Au Québec, on ne drague pas, comme on dit en Europe, on cuise (prononcez « crouze ») ! C’est un mot emprunté à l’anglais (« to cruise ») qui signifie tenter de séduire quelqu’un, draguer. Attention, ce verbe est inconnu en Europe ! Ne soyez donc pas surpris si vous ne cruisez pas à Paris ! 😉

Exemple : Jean a cruisé Marie toute la soirée !

4. Flirter

Et oui, encore un anglicisme ! Cependant, faites attention avec ce mot car « flirter avec quelqu’un » a des limites assez floues. En effet, il peut signifier que vous vous rapprochez d’une personne mais, cela peut aussi vouloir dire que vous avez une relation légère et brève (platonique ou non) avec elle ! Donc méfiez-vous des contre-sens !

Exemple : Samedi soir, on a flirté avec Élodie.

un_homme_et_une_femme_sembrassent_en_ombre_chinoise

5. Se fréquenter

« Se fréquenter » est une expression assez ancienne qui signifiait : entretenir une relation amoureuse qui pouvait déboucher sur un mariage. Aujourd’hui, ce verbe est de nouveau employé mais son sens a complètement changé parmi la jeune génération ! « Se fréquenter » signifie avoir une relation avec quelqu’un sans engagement. Cependant, « se fréquenter » peut également s’employer pour décrire une relation amicale chez les personnes d’un âge un peu plus avancé. Oui, je sais cela peut prêter à confusion…

Exemples :

  • On s’est fréquenté deux mois avec Nicolas (= relation « amoureuse » sans engagement)
  • On se fréquente souvent avec Jules et Sylvie (= amitié)

6. Recaler quelqu’un / se faire recaler

Quand on parle d’une personne, « recaler » signifie : exprimer clairement à quelqu’un qu’on n’est pas intéressé(e) par lui / elle. Outch ! À l’inverse, on peut « se faire recaler » et même « se faire recal » (on enlève le -ER final) par une personne. Dans un autre contexte, « se faire recaler » ou « être recalé(e) » veut dire « rater un examen ».

Exemples :

  • Il s’est fait recalé par Sarah.
  • Je me suis fait recalé à l’examen.
deux_coeurs_devant_la_tour_eiffel

7. Se faire larguer

À l’origine, « larguer » renvoyait au fait de détacher une embarcation du point qui la retenait… Vous voyez où je veux en venir ? Et oui, à présent « se faire larguer » signifie que la personne avec qui on était en couple a mis fin à la relation.

Exemple : Je me suis fait larguer le jour de la Saint-Valentin !

8. Se faire ghoster

18h30, à la terrasse d’un café parisien. Si votre ami vous annonce qu’il s’est fait « ghosté », cela ne veut pas dire qu’il s’est transformé en fantôme ou autre phénomène surnaturel. « Se faire ghoster » vient effectivement de l’anglais « ghost » (= fantôme) mais cela signifie que la personne qu’on commençait à fréquenter nous ignore et coupe tout contact (personnel, téléphonique ou réseaux sociaux). On peut aussi l’employer pour un ami qui nous met à l’écart de sa vie.

Exemple : Je me suis fait ghostée par le garçon que j’avais rencontré

Résumé
8_verbes_dargot_a_connaitre_pour_la_saint_valentin_schéma

L’argot en français vous intéresse-t-il ? Dites-moi dans les commentaires si vous souhaitez que j’écrive d’autres articles sur l’argot dans les pays francophones ! J’attends vos avis avec impatience ! 

Exercice

Bonus : on chante avec les Cowboys Fringants !

Comme je vous l’ai déjà dit, dans ce blog on apprend le français et les accents parlés en France et dans les pays francophones. Aujourd’hui, je vous propose de vous familiariser avec l’accent du Québec ! Écoutez et complétez les paroles de la chanson « Comme Joe Dassin » du groupe québécois Les Cowboys Fringants (pour plus d’informations cliquez ici).

© Copyright

Photos: La vie en français, pinterest, latiendafrancesa.mx 

Gif: Dinsey, tenor.com, giphy

Videos Youtube: Les Cowboys Fringants

4 réflexions sur “8 verbes d’argot à connaître pour la Saint Valentin”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *