La vie en français

La méthode simple et efficace pour
  • apprendre le
  • comprendre le
  • se divertir en
français

Kit de survie pour voyager dans un pays francophone

C’est tout droit et puis à gauche !”… Si ces indications données pour retrouver votre chemin dans la rue ou dans un restaurant ne vous disent rien, cet article est fait pour vous ! Quand on voyage dans un pays francophone et qu’on veut parler français, on a besoin de connaître certains mots pour comprendre ce qu’on nous dit et être compris par notre interlocuteur ! Par exemple, il est important de savoir demander l’heure d’une activité, indiquer la cuisson de son plat, ou encore de demander un prix. Cependant, la chose la plus importante est de se lancer, sans avoir peur de faire des erreurs ou avoir honte de parler ! La plupart des personnes avec qui vous allez parler seront heureuses que vous fassiez l’effort de parler leur langue.

 

Découvrez les phrases et les mots de vocabulaire qui vous serviront lors de vos prochaines vacances !

 

Vous êtes prêt.e.s ? Alors, on y va !

Les deux règles à ne jamais oublier :

1. Le vouvoiement

En Europe, lorsqu’on s’adresse en français à quelqu’un qu’on ne connaît pas, on doit toujours vouvoyer cette personne. L’utilisation du “tu” pourrait être vue comme un manque de respect à son égard. À l’inverse, au Québec et dans beaucoup de pays francophones d’Afrique, on emploie plus facilement le “tu” dès la première rencontre ! Pour avoir plus d’informations sur le sujet, vous pouvez lire l’article : quand et comment utiliser le “vous” et le “tu” en français ?

2. Le "conditionnel de politesse"

Quand vous demandez quelque chose à quelqu’un, vous devez utiliser ce qu’on appelle le “conditionnel de politesse”. Vous me direz : que signifie ce nom compliqué ? Et bien tout simplement qu’au lieu de dire, par exemple, “je veux un croissant”, il faut dire “je voudrais un croissant”. Ainsi, On utilise le conditionnel (“je voudrais”) pour demander quelque chose et non le présent (“je veux”) car, encore une fois, cela pourrait être perçu comme un manque de respect.

 

 

Mon astuce : en retenant le conditionnel de deux verbes vous pourrez vous débrouiller dans de nombreuses situations :

VOULOIR → je voudrais 

Exemple: Je voudrais un verre de champagne, s’il vous plaît.

POUVOIR → je pourrais

Exemple: Je pourrais avoir du riz avec la ratatouille ?

 

 

D’ailleurs, en parlant de cuisine, allons faire un tour au restaurant !

Comment commander un plat au restaurant ?

Dans les pays francophones, les repas se divisent généralement en trois étapes : “une entrée”, “un plat principal” et “un dessert”. En France, il est possible qu’on vous propose “fromages” ou “dessert” et vous pourrez ainsi choisir de terminer votre repas sur une note salée ou sucrée ! Vous pouvez aussi goûter un “café gourmand” qui est un café accompagné de plusieurs petits gâteaux (miam !).

 

Cependant, avant même de commander, le serveur peut vous demander ce que vous allez prendre comme “boissons”. 

Exemple : Que voulez-vous boire? / Qu’est-ce que vous prendrez comme boisson ? 

 

Ce à quoi vous pouvez répondre :

Je voudrais de l’eau / une bouteille d’eau / une carafe d’eau

Je voudrais un verre de vin 

Je voudrais un cocktail (sans alcool) 

Je voudrais une bière en bouteille / une pinte / un demi

Selon l’endroit que vous avez choisi pour votre déjeuner ou votre dîner, la personne qui vous sert, peut vous demander: “sur place ou à emporter” ?

En effet, si vous vous promenez dans les rues de Bruxelles ou de Lille, vous serez certainement tentés par déguster un “cornet de frites”, vendu dans une des nombreuses “baraques à frites” (se sont des stands qui vendent des frites). Ces locaux ne disposant souvent pas de table, vous prendrez votre commande “à emporter”. À l’inverse, si vous souhaitez vous asseoir pour manger, vous indiquerez au serveur, “sur place”. 

Parmi les nombreux plats de la carte, si votre choix se porte sur une viande, le serveur vous demandera:

Exemple : Quelle cuisson préférez-vous pour votre viande?

Ce à quoi vous répondrez :

bleu

saignant

à point

bien cuit

 

Une fois le repas terminé, vous voudrez peut-être aller vous laver les mains ou vous promener dans la ville. Vous aurez donc besoin de comprendre comment vous orienter dans l’espace.

Comment s’orienter dans la rue ou dans une pièce ?

On ne va pas se mentir, aujourd’hui, avec le roaming et l’accès à la géolocalisation, on compte de plus en plus sur son smartphone pour nous guider et on a de moins en moins besoin de demander son chemin dans la rue. Cependant, on si on cherche les toilettes, l’ascenseur ou la sortie d’un magasin, notre téléphone ne nous sera d’aucune utilité ! Nous allons donc apprendre le vocabulaire pour se repérer dans l’espace :

à gauche ≠ à droite (= izquierda ≠ derecha)

tout droit (= todo recto)

à côté de (= al lado de)

devant  ≠ derrière (= delante ≠ detrás)

près de  ≠ loin de (= cerca de ≠ lejos de)

en haut ≠ en bas (= arriba de ≠ debajo de)

jusqu’à (= hasta)

entre (= entre)

au milieu de (= en medio de)

vers (= hacia)

en face de (= frente a)

en centre ville (= en el centro de la ciudad / en el casco antiguo) 

 

Exemple:  Où se trouvent les toilettes ?

Elles sont à droite, au fond du couloir.


Allez, on continue! Maintenant que nous maîtrisons nos déplacement dans l’espace, nous devons aussi comment comprendre un horaire et demander une heure.

Comment comprendre un horaire?

Encore une fois, vous me direz que notre smartphone peut nous être très utile car il nous permet de chercher les heures d’ouverture d’un restaurant, d’une activité ou d’un train. Cependant, ces horaires ne sont pas toujours exacts et il est parfois plus rapide de demander directement aux personnes capables de nous renseigner ! 

 

Ainsi, pour demander l’heure d’un élément ponctuel, on dit :

Exemple : À quelle heure est servi le petit déjeuner ?

 

Pour demander un interval d’heures :

Exemple : Entre quelle heure et quelle heure est servi le petit déjeuner ?

La personne qui vous répondra vous indiquera l’heure suivie des minutes. Attention ! N’oubliez pas qu’en français, les heures sont indiquées de 0 à 23 heures

Exemple : L’activité est à seize heures trente. (= 16h30)

 

Cependant, on peut également compter les minutes de façon plus approximative :

9h15 = neuf heures et quart

9h30 = neuf heures et demie

9h40 = dix heures moins vingt

9h45 = dix heures moins le quart

9h50 = dix heures moins dix

9h55 = dix heures moins cinq

 

Allez, encore un petit effort, on a presque fini ! Pendant qu’on est en vacances, notre portefeuille travaille et il est important de savoir demander un prix et surtout d’arriver à le comprendre correctement.

Comment demander un prix ?

Bien que les prix soient généralement indiqués sur les objets, la carte d’un restaurant ou un dépliant publicitaire, ce n’est pas toujours le cas! Nous devons donc demander au gérant du magasin :

 

Combien ça coûte ?

Attention, on ne peut pas dire “combien ø coûte ?”. N’oubliez pas le “ça” car il renvoie à l’article qu’on a dans la main.

 

Combien coûte ce pantalon ?

Au lieu de dire “ça”, on peut également spécifier l’article auquel on se réfère, si on en a plusieurs dans les mains, par exemple. 

 

Pour vous donner un prix, on vous répondra :

Il coûte dix euros cinquante (10,50€) 

Il coûte quinze dollars trente ($ 15,30)

En effet, en français on doit spécifier le nom de la monnaie utilisée entre les euros / dollars et les centimes / cents.

Exemple: Vingt euros trente. (20,30€).

 

Selon votre âge ou celui de vos enfants si vous en avez, vous pouvez avoir droit à une réduction de prix si vous achetez une entrée pour une activité ou un billet de train / de bus.

 

Pour cela, vous pouvez demander :

Vous proposez des tarifs réduits pour les étudiants ? / les seniors ? / les chômeurs ? / les enfants de moins de deux ans ?

Vous proposez une réduction famille nombreuse ?

Et vous ? Allez-vous partir en vacances dans un pays francophone ? Partagez dans les commentaires votre (future) destination !