fbpx

La vie en français

La méthode simple et efficace pour
  • apprendre le
  • comprendre le
  • se divertir en
français

La fête nationale (ou fête de la Saint-Jean) au Québec : origines, traditions et vocabulaire

« Tu fais-tu quelque chose pour la Saint-Jean ? ». Le 24 juin, le Québec (province francophone du Canada) célèbre sa fête nationale, plus connue sous le nom de la Saint-Jean (ou Saint-Jean-Baptiste). En ce jour, les Québécois se réunissent pour assister à des concerts, des défilés mais aussi des feux de joie ! Dans cet article, je vous emmène dans la « belle province » (surnom donné au Québec) découvrir les origines, les traditions et le vocabulaire liés à la fête nationale québécoise. Cette célébration est aussi l’occasion d’apprendre pourquoi on parle français au Québec.

Si vous voulez en apprendre plus sur une autre tradition francophone, lisez l’article : Soprano nous apprend le français pour le Carnaval avec « Clown ».

À la fin de l’article, vous pourrez chanter et compléter les paroles de la chanson « J’irai où tu iras » de la chanteuse québécoise Céline Dion et Jean-Jacques Goldman. Pour terminer, j’aimerais que vous m’expliquiez dans les commentaires si vous célébrez la Saint-Jean dans votre pays et quelles sont les traditions qui y sont liées.

Vous êtes prêts et prêtes ? Alors, attachez votre tuque (= un bonnet, en français du Québec), on part pour le Québec !

Celine_Dion

1. Pourquoi parle-t-on français au Québec ?

Le Québec est une province francophone située à l’est de l’actuel Canada. C’est en 1534 que le navigateur français Jacques Cartier explore pour la première fois le golf du fleuve Saint-Laurent. Suite à cela, les Français établissent des liens commerciaux avec les populations autochtones (notamment pour la fourrure et la pêche). En 1608, Samuel de Champlain fonde la ville de Québec dans le but d’installer une colonie de façon permanente. Quelques années plus tard, Louis Hébert est le premier des colons français à s’installer définitivement à Québec avec sa famille. La colonisation française de ces terres, appelées « Nouvelle France », débute alors et atteint son expansion maximale vers 1750, en incluant la Louisiane (au sud-est des États-Unis actuels).

Cependant, après de nombreux affrontements avec la Grande-Bretagne, la France lui cède la Nouvelle-France à la suite du traité de Paris en 1763. Malgré la domination anglophone, les Québécois parviennent à conserver l’usage du français et c’est la raison pour laquelle, aujourd’hui le français est la langue officielle au Québec.

carte_du_quebec

2. Les origines de la Saint-Jean

Plusieurs cultes gréco-romains, orientaux, celtes et germaniques seraient à l’origine de la Saint-Jean. Au temps de la Rome antique, les Romains célèbrent le solstice d’été le 24 juin en allumant des feux de nuit pour rendre hommage à la puissance du soleil et à son pouvoir fertile sur les récoltes. Au début de l’ère chrétienne, l’Église instaure le culte de Saint-Jean-Baptiste pour remplacer ce rite païen.

La fête de la Saint Jean débarque au Québec avec les colons français. Déclaré jour férié en 1925, cette célébration perd peu à peu son caractère uniquement religieux pour devenir au cours des années 1960 et 1970 l’un des symboles des revendications culturelles, linguistiques et politiques québécoises. En 1977, le gouvernement de René Lévesque instaure officiellement le 24 juin comme le jour de la fête nationale du Québec. De nos jours, les Québécois se rassemblent lors de la « Saint-Jean » pour célébrer leur histoire, leur langue française et leur terre, autour de différents événements artistiques, sociaux, culturels et politiques.

vue_de_montreal_de_nuit

3. La tradition de la Saint-Jean au Québec

La fête nationale donne lieu à plusieurs célébrations un peu partout au Québec. Pour commencer, le 23 juin au soir, les Québécois se retrouvent autour d’un grand classique de la Saint-Jean : le concert de la fête nationale. C’est l’occasion de se réunir entre amis et de découvrir des artistes québécois. Les deux spectacles les plus importants ont lieu sur la Place des Festivals à Montréal et sur les Plaines d’Abraham à Québec. Ils sont clôturés par des feux d’artifices. Le lendemain a lieu l’autre grand événement avec le défilé de la Saint-Jean à Montréal où l’on peut voir des danseurs, des échassiers, des acrobates mais aussi des géants. Ces personnages gigantesques représentent des figures historiques (comme René Lévesque et Jeanne Mance) ou symboliques (tels que Ti-Jean Rigodon et Marie Moisson). Pour en savoir plus sur les événements organisés pour la fête nationale, cliquez ici

D’autres coutumes traditionnelles perdurent également, comme les nombreux feux de joies – signifiant partage et solidarité – qui brulent un peu partout au Québec dans la nuit du 23 juin. Le plus célèbre de ces feux de joie est allumé sur les Plaines d’Abraham, à partir de braises générées par le Feu de l’amitié, organisé dans le cadre de la Journée nationale des Autochtones le 21 juin. Par ailleurs, le bleu et le blanc ainsi que la fleur de lys sont très présents durant ces deux jours car ce sont les couleurs et symboles du drapeau québécois. Enfin, dans certaines villes, une « volée de cloches » appelle les Québécois à rejoindre les différentes réjouissances organisées le 24 juin. 

4. Le vocabulaire de la Saint-Jean

vocabulaire_la_fete_nationale_au_Québec

Le solstice = the solstice

Un feu de joie = a bonfire

Des braises = embers

Un feu d’artifice = a fireworks

Un défilé = a parade

Un concert = a concert

Cet article vous a plu ? Alors, à vous de jouer ! J’aimerais que vous m’expliquiez dans les commentaires si vous célébrez la Saint-Jean dans votre pays et quelles sont les traditions qui y sont liées.

BONUS

À vos micros ! Nous allons maintenant chanter et compléter les paroles de « J’irai où tu iras ». Dans cette chanson, Céline Dion parle de son amour pour sa terre natale, le Québec et de sa langue française. Cependant, elle pourrait renoncer à y vivre pour suivre la personne qu’elle aime.

Si vous voulez écouter plus de chansons de Céline Dion en français, visitez sa chaîne YouTube en cliquant ici.

© Copyright

Photos : La vie en français, Pixabay

Gif : tenor.com, giphy

Videos Youtube : radio canada info

2 réflexions sur “La fête nationale (ou fête de la Saint-Jean) au Québec : origines, traditions et vocabulaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *