La vie en français

La méthode simple et efficace pour
  • apprendre le
  • comprendre le
  • se divertir en
français

La tradition de Noël en France et dans les pays francophones

Oh ! Oh ! Oh ! Cela n’a pas pu vous échapper, en cette période de fêtes, guirlandes, sapins et illuminations de Noël ont recouvert les rues et les façades des bâtiments des villes. Cependant, bien que nous célébrions Noël dans de nombreux pays et régions francophones, nous avons tous des traditions particulières liées à cette fête.

Je vous emmène les découvrir ? Alors, allez chercher votre plus beau pull rouge avec un sapin vert au milieu et laissez ressortir votre esprit de Noël ! Si vous êtes sages, la mère Noël que je suis vous apportera non pas un, mais deux cadeaux : un chant de Noël à compléter et un exercice autocorrectif sur ce sujet.

Vous êtes prêts et prêtes, alors on y va !

Carlton_danse_pour_noel

Les décorations de Noël

À partir du premier décembre, on a l’habitude de décorer l’intérieur de nos maisons et d’ouvrir une fenêtre de notre calendrier de l’Avent derrière laquelle se cache un chocolat. On fait également un sapin de Noël dans lequel on accroche des guirlandes et des boules. À l’origine, on accrochait des fruits et notamment des pommes. Cependant, au milieu du XIXe siècle, une importante sécheresse prive la région des Vosges (dans l’Est de la France) de pommes. Un souffleur de verre a alors l’idée de reproduire la forme des pommes, mais en verre rouge. Très vite, la tradition se répand en France et dépasse ses frontières. Espérons que tous les invités étaient prévenus de ce changement…

Certaines familles font une crèche, qu’elles placent près du sapin. Traditionnellement, elles étaient présentes dans les Églises. Cependant, dans les années qui suivent la Révolution française, les crèches sont parfois interdites. C’est alors qu’en Provence (dans le sud-est de la France) des petites figurines colorées en argile appelées santoun (« petits saints » en provençal) font leur apparition pour recréer une crèche dans l’espace privé des foyers. Inspiré d’une tradition italienne, cette coutume se diffuse rapidement en France. Aujourd’hui, la tradition des santons est encore très présente en Provence et nombreuses foires aux santons y sont organisées, la plus connue étant à Marseille (pour plus d’informations, cliquez ici).

sabrina_a_une_couronne_de_noel_sur_la_tete

Les marchés de Noël

La tradition des marchés de Noël est aussi présente dans les pays francophones. Le plus célèbre d’entre eux est celui de Strasbourg, déclarée « capitale de Noël » depuis 1992. Hérité d’une tradition germanique, c’est le plus ancien marché de Noël en France car il a été ouvert pour la première fois en 1570. Auparavant, il était organisé en prévision de la Saint-Nicolas, le 6 décembre (à lire : La tradition de Saint-Nicolas dans les pays francophones), mais lorsque cette fête a été interdite par la Réforme protestante, il a été très vite remplacé par le Christkindelsmärik (« marché de l’enfant Jésus » en alsacien). Aujourd’hui, le marché de Noël de Strasbourg est un passage obligé pour tou.te.s celles et ceux qui veulent vivre la magie de Noël et goûter des Bredele (petits gâteaux de Noël), comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

Le repas du Réveillon et du jour de Noël dans les pays francophones

Le soir du 24 décembre, les familles se réunissent autour d’un repas pour le Réveillon de Noël. C’est l’occasion d’écouter les blagues de tonton Michel qui a un peu trop forcé sur le champagne et d’entendre votre mamy vous demander si vous avez enfin trouvé un petit-ami ou une petite-amie !

À minuit, tous les membres de la famille se souhaitent « joyeux Noël » et s’échangent des cadeaux.

En France

En France, le repas de Noël se compose traditionnellement de la façon suivante. Après l’apéritif, on mange en entrée : des huîtres, du foie gras, des escargots ou encore du saumon fumé. Pour celles et ceux qui ne souhaitent pas consommer de foie gras, il existe une alternative végétale appelée le « faux-gras ». Le plat principal est très souvent une dinde, accompagnée de marrons et parfois du boudin blanc ou noir. Enfin, le dessert le plus populaire sur les tables est la bûche, composée d’une génoise imbibée de sirop, de crème au beurre, entourée d’une ganache au chocolat pour rappeler l’écorce d’une bûche.

table_diner_de_noel_avec_nourriture

Cependant, en Provence (dans le sud-est de la France), on conserve la tradition des Treize desserts. « Comment ? treize desserts après un repas de Noël ? Mais ce n’est pas possible ! » me direz-vous ! Rassurez-vous, ce ne sont pas treize gâteaux au chocolat mais :

  • des noix
  • des figues séchées
  • des raisins secs
  • des dattes
  • de la pâte de coing
  • divers fruits confits
  • une fougasse
  • du nougat blanc
  • du nougat noir (avec des amandes grillées et du miel caramélisé)
  • du nougat rouge (aux pistaches et à la rose)
  • des calissons d’Aix-en-Provence (confiserie de Provence composée de melon confit, pâte d’amande nappée de glace royale)
  • des oranges, clémentines ou mandarines
  • un melon d’eau 
13_desserts_de_Noel_provence

Au Québec

Au Québec, l’hiver et la neige durent plusieurs mois et les Québécois sont plongés très rapidement dans l’ambiance féérique de Noël. Ils décorent l’intérieur et l’extérieur de leurs maisons avec des lumières, des guirlandes et des personnages. Le soir de Noël, les familles s’échangent des cadeaux mais il arrive parfois qu’ils aient décidé d’une thématique ou d’offrir quelque chose dont ils ne se servent plus. Ils tirent alors au sort pour savoir à qui reviendra chaque cadeau.

Le repas traditionnel québécois est composé d’une dinde rôtie farcie aux poires et aux canneberges, d’une tourtière (avec différents types de viandes) et d’une bûche, d’une tarte au sucre ou d’un gâteau épicé au sirop d’érable en dessert. Il existe quelques variantes comme la soupe aux pois, le jambon glacé à l’érable et les « bines » (ou haricots) ou fèves au lard.

En Belgique, en suisse et au Luxembourg

En Belgique, en Suisse et au Luxembourg, il ne semble pas y avoir de menu particulier pour Noël. Leur repas de Noël est très proche de celui des Français mais ils y ajoutent leurs traditions.

En Belgique, pendant les fêtes, les brasseries sortent une bière spéciale pour Noël. Durant cette période, on a aussi l’habitude de manger des « cougnoles » ou « cougnous » qui sont des petits pains briochés décorés avec une figurine en craie que les enfants récupèrent pour dessiner. Cependant, le reste des plats belges varient en fonction des régions. Dans le sud, on déguste des « tripes à l’djotte » (un boudin fait à partir de chou) et une tarte à la viande de porc, appelée « Gaumais ». À Liège, c’est « la boukète », une crêpe garnie de raisins ou pommes, revenue dans la poêle avec du beurre puis saupoudrée de sucre.

En Suisse, on a l’habitude de manger un gratin de cardons avec une sauce à l’os à moelle et une volaille accompagnée de crème fraîche. Si des amis se réunissent pour fêter Noël, ils prennent souvent une fondue chinoise ! C’est un bouillon servi au centre de la table et les invités y font cuire du bœuf émincé, des crevettes, des champignons, etc. Convivial et surtout original vous ne trouvez pas ?

Enfin, au Luxembourg, c’est le civet de lièvre ou la dinde qui sont les stars des repas de Noël.

brioches_cougnoux

La légende du père Noël

Noël est le seul soir où les enfants sont pressés d’aller se coucher. En effet, durant la nuit, le père Noël part faire sa tournée dans son traîneau tiré par des rennes. Une fois arrivée sur le toit d’une maison, il descend par la cheminée avec sa hotte sur le dos et il dépose des cadeaux aux enfants qui ont été sages.

pere_noel_deguise_en_chien_court

Le vocabulaire de Noël

vocabulaire_de_noel_pere_noel_cheminee_hotte_traineau_jouets_cadeau

Le père Noël : Santa Claus

Le cadeau : the present

Le traineau : the sleigh

La cheminée : the firplace

Les jouets : toys

La hotte : santa claus bag

Et vous ? Qu’allez-vous faire pour Noël ? Expliquez-moi dans les commentaires le menu traditionnel de Noël qu’on a l’habitude de manger dans votre pays ! J’ai hâte de vous lire !

buche_de_noel_au_chocolat

BONUS 1 : un chant de Noël

Plusieurs chants de Noël existent en français mais j’ai choisi de vous faire découvrir celui que j’écoutais quand j’étais enfant. En cliquant sur la vidéo, vous pourrez écouter et compléter les paroles de « Petit papa Noël » dans l’exercice auto-correctif ci-dessous.

C’est la belle nuit de Noël, la neige étend son manteau blanc…

minions_chante_noel

BONUS 2 - exercices

À vous de jouer ! Répondez aux questions sur Noël dans les pays francophones !

© Copyright

Photos : culturacolectiva.com,  Monkey Business / Adobe Stock, Orane fotolia.com, Il était une fois la pâtisserie, La vie en français, marmiton

Gif : tenor.com, giphy

Videos Youtbe : QuietManon, QuebecVille, benwano

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *