fbpx

La vie en français

La méthode simple et efficace pour
  • apprendre le
  • comprendre le
  • se divertir en
français

La tradition du 1er mai : la fête du travail, le muguet et le vocabulaire de la grève

« Il est revenu le temps du muguet comme un vieil ami retrouvé… », chantait Francis Lemarque. Et qui dit « muguet », dit 1er mai ! En France, en Belgique, en Suisse et au Luxembourg on célèbre la fête du travail le 1er mai. Dans cet article, vous découvrirez les origines de cette fête, la tradition du muguet ainsi que le vocabulaire lié à la grève en français. En effet, cette journée rappelle le combat des travailleurs pour acquérir des droits sociaux, comme lors des mouvements sociaux de Mai 1936 et 1968.

À la fin de l’article, vous pourrez compléter un exercice auto-correctif sur l’impératif et apprendre différents slogans de Mai 68 qui marquent encore aujourd’hui la société française. Pour terminer, dites-moi dans les commentaires si on célèbre la fête du travail dans votre pays et s’il existe des coutumes liées à ce jour !

Si vous souhaitez découvrir une autre tradition francophone, lisez l’article : « Poisson d’avril » : kit de survie pour le premier avril ! 

Vous êtes prêts et prêtes ? Alors, on y va !

brin_de_muguet

La tradition du 1er mai en France et dans les pays francophones

Les origines de la fête du travail

L’origine de cette fête remonte à la fin du XIXe siècle. En effet, à l’époque les travailleurs commencent à s’organiser et à revendiquer des droits, comme l’obtention d’une journée de travail de 8 heures, par exemple. En France, le 1er mai 1890, les manifestants défilent en portant un triangle rouge à la boutonnière (petite fente sur le revers d’une veste). Il symbolise leurs revendications : 8 heures de travail, 8 heures de loisirs/ famille et 8 heures de sommeil. Puis, le triangle est remplacé par une fleur : l’églantine rouge. Ainsi, au cours des années suivantes, des manifestations sont organisées le 1er mai et cela devient peu à peu une tradition.

une_eglantine_rouge

Que célèbre-t-on le jour de la fête du travail ?

En France, en Belgique, au Luxembourg et dans certains cantons suisses, le 1er mai est un jour férié, c’est-à-dire que c’est un jour où on ne travaille pas et où on est tout de même payé. Dans les grandes villes, des manifestations sont organisées par différents syndicats et les manifestants défilent dans les rues en souvenir de la lutte des travailleurs pour obtenir des droits.

Au Québec, la fête du travail est fixée le premier lundi de septembre. Cependant, certains syndicats québécois organisent des rassemblements festifs et des manifestations le 1er mai.

asterix_mission_cleopatre_pas_contents

La tradition du muguet en France et dans les pays francophones

Le muguet porte-bonheur

Si vous vous promenez en France, en Belgique, au Luxembourg ou encore en Suisse romande le 1er mai, vous verrez des petits stands au coin des rues vendant d’étranges petits bouquets de fleurs blanches en forme de clochette. C’est du muguet ! Dans les pays francophones d’Europe, la tradition est d’offrir un brin de muguet pour porter chance.

Cependant, vous allez vous demander : quel est le rapport entre le muguet et la fête du travail ? Traditionnellement, le muguet est une fleur que l’on offre au printemps depuis les Celtes pour se porter bonheur. Au XVIe siècle, le roi Charles IX, ayant reçu un brin de muguet en guise de porte-bonheur, décide d’offrir aux dames de la cour cette fleur aux clochettes blanches tous les premiers mai. La tradition est née !

Puis, au début du XXe siècle, les manifestants du 1er mai qui ont l’habitude de porter une églantine rouge à leur boutonnière, finissent par la remplacer par un brin de muguet. Peu à peu, la vente du muguet se généralise et la tradition de la fleur aux clochettes porte-bonheur est associée à la fête du travail.

Le vocabulaire du muguet

le_muguet_vocabulaire

Un brin de mugueta bit of lily of the valley

Les clochettesa tiny bell

Le mois de mai : May

Le standa stand

Offrirto offer

Un porte-bonheur : lucky charm

La tradition de la contestation sociale

La contestation sociale

Quand on pense à la France, on pense à la tour Eiffel, aux Champs Élysées, aux macarons… mais aussi à la grève ! Cela n’a pas pu vous échapper : les Français n’hésitent jamais à se plaindre quand quelque chose ne leur plaît pas. Ainsi, quand ils sont en désaccord avec le gouvernement, les travailleurs ont le droit de faire grève, c’est-à-dire d’arrêter de travailler pour exprimer leur mécontentement. Les grévistes manifestent alors dans la rue pour exprimer leurs revendications.

Le vocabulaire de la grève

la_greve_vocabulaire

La grèvethe strike

Faire grèveto be on strike

Les grévistes : strikers

La grève reconductible / générale : a renewable strike / general strike

Le service minimum : a reduced service

Les syndicatstrade unions

La manifestationa demonstration

Les manifestantsdemonstrators

Une pancarte : a placard

Un slogan : a slogan

Une barricadea barricade

Un blocageblocking

Occuperto occupy

Les casseursrioters

Une pétitiona petition

La luttethe struggle

La revendicationa claim

Les gendarmesgendarme, policeman

La police : the police

Une charge policièrepolice charge

les_slogans_de_mai_68

De Mai 1936 à Mai 1968

Deux grands mouvements de grève marquent le XIXe siècle en France.

Tout d’abord, en 1936, le licenciement d’un ouvrier qui avait refusé de travailler un 1er mai, entraine la grève de tous les salariés qui occupent leur usine. Le mouvement se propage dans toute la France et dure tout au long du mois de mai et juin. Finalement, les grévistes obtiennent une augmentation des salaires, la semaine de travail fixée à 40 heures et 15 jours de congés payés.

Début Mai 1968, ce sont les étudiants qui se révoltent contre l’ordre établi et la France conservatrice du général De Gaulle. Ils sont rejoints par les ouvriers qui se mettent en grève et finissent par paralyser le pays en mai et juin. Au final, ils obtiennent une hausse des salaires et une ouverture vers plus de libertés individuelles. Parfois violents, les événements de Mai 68 sont souvent associés dans l’imaginaire collectif français à une révolution utopique qui croyait en la possibilité d’une transformation radicale du monde. Cette illusion transparaît au travers des différents slogans de l’époque (si vous voulez en savoir plus, cliquez ici). 

Cet article vous a plu ? Dites-moi dans les commentaires si on célèbre la fête du travail dans votre pays et s’il existe des coutumes liées à ce jour ! J’ai hâte de les découvrir !

brin_de_muguet

Exercice - l’impératif et les slogans de Mai 68

© Copyright

Photos : la vie en français, INA, blog.interflor, koifaire.com, l’Express, freepng.com.

Gif : tenor.com, giphy

4 réflexions sur “La tradition du 1er mai : la fête du travail, le muguet et le vocabulaire de la grève”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *