fbpx

La vie en français

La méthode simple et efficace pour
  • aprender el
  • entender el
  • divertirse en
francés

On apprend comment poser une question en français avec Zaz

« Je veux de l’amour, de la joie, de la bonne humeur… » Et oui, vous l’avez reconnue ! Aujourd’hui, c’est Zaz qui va vous faire un cours de français au travers de « On s’en remet jamais vraiment ». Dans cette chanson, elle utilise les trois façons de poser une question en français. Elles correspondent à différents moments : alors que l’une est plus soutenu et s’emploie souvent à l’écrit, les deux autres s’utilisent souvent à l’oral. De plus, il existe une quatrième manière de poser une question qui n’existe qu’au Québec !

En bonus, vous pourrez chanter avec Zaz et compléter les paroles de « On s’en remet jamais vraiment ». Comme devoirs, je vous demande d’écrire une phrase en posant une question et je la corrigerai !

Vous êtes prêts et prêtes ? Alors on y va !

"On s'en remet jamais vraiment" - Zaz

1. La question informelle

Pour s’échauffer, on commence par la façon la plus simple de poser une question ! En effet, on suit le même ordre des mots d’une phrase affirmative (sujet / verbe complément) et on ajoute un « ? » à l’écrit à la fin. Ce qui change c’est l’intonation qui monte vers la fin de la phrase. Cette manière de poser une question étant très informelle, on l’utilise surtout entre amis ou avec sa famille.

Dans sa chanson Zaz l’utilise très peu :

Exemple : Peut-être qu’on ne s’en remet jamais ?

Allez, on reste motivés !

bulle_avec_une_question

2. La question standard

La question standard reprend la même structure que la question informelle (sujet / verbe complément) mais on ajoute « est-ce que » au début de la phrase. Oui, je sais, c’est très étrange ! Mais, c’est une façon d’attirer l’attention de la personne à qui on parle. En effet, quand quelqu’un commence une phrase avec « est-ce que », je sais que je dois bien écouter et être attentif car on va me poser une question. Bien trouvé non ?

À l’oral, c’est la forme la plus utilisée car elle permet de s’adresser aussi bien à ses proches qu’à ses collègues de travail, aux commerçants, etc. Cependant, il vaut mieux l’éviter à l’écrit car ce n’est pas très joli et ça rallonge les phrases.

La question avec « est-ce que » est celle que Zaz préfère dans « On s’en remet jamais vraiment ».

Exemples :

  • Est-ce que la lumière reviendra ?
  • Est-ce qu’on retrouvera le sommeil ?

Maintenant, que vous êtes bien échauffés, on peut passer à…

un_?_dans_un_mur

3. La question formelle

La question formelle change l’ordre de deux mots dans la phrase. En effet, on inverse la place du sujet et du verbe et on les joint par un tiret. C’est la forme que l’on utilise le plus souvent à l’écrit, notamment dans un contexte formel.

Dans la chanson, Zaz pose aussi des questions formelles :

Exemples :

  • Combien de temps faut-il attendre ?
  • Sont-ils emportés par le temps ?

Facile me direz-vous ? C’est exact mais ne vous réjouissez pas trop vite car la question formelle comporte une particularité et une petite exception, de celles qu’on aime bien en français !

un_?_forme_en_puzzle

Tout d’abord, on ne peut inverser le sujet et le verbe que si le sujet est un pronom personnel (je / tu / nous, etc.). On ne peut pas l’inverser avec un nom propre :

Exemple : Fait-le directeur* une réunion ?

Si on veut préciser la personne dont on parle, on peut tout de même le faire mais on doit rajouter le pronom personnel :

Exemple :

  • Le directeur fait-il une réunion ?
  • La journaliste écrit-elle tous les faits ?

Ensuite, pour des raisons phonétiques, c’est-à-dire pour que ce sont plus facile à prononcer, on ajoute un « -t- » après un verbe qui se termine par une voyelle et devant un sujet qui commence par une voyelle.

Zaz nous donne deux exemples dans sa chanson :

Exemple :

  • Ne reste-t-il que des poussières ?
  • Y aura-t-il un nouveau soleil ?

Oui, je sais c’est très étrange ! Mais sinon ce serait trop facile ! 😉 Allez, on respire profondément, il ne nous reste plus qu’à apprendre…

un_?_au_milieu_de_plusieurs_?

4. La question « à la québécoise »

Au Québec, on utilise le « -tu » comme une particule interrogative. Ce « -tu » joue le même rôle que le « est-ce que », c’est-à-dire qu’il avertit la personne à laquelle on parle qu’on va lui poser une question. Cependant, on place le « -tu » après le verbe et on les joint par un tiret.

Exemples :

  • Tu veux-tu une poutine ?
  • Il a-tu fini de déneiger le trottoir ?

L’usage du « -tu » est très fréquent chez les québécois mais on le dit surtout entre amis ou en famille et on évite de l’employer dans un contexte de travail ou avec le vouvoiement. Pour en savoir plus sur le vouvoiement, vous pouvez lire l’article Quand et comment utiliser le « vous » et le « tu » en français

C’est-tu bien compris ?

Comme chaque semaine, je vous laisse des devoirs : écrivez une phrase en posant une question et je la corrigerai !

En resumé

On_apprend_a_poser_une_question_en_francais_avec_Zaz_schema

BONUS

À vous de jouer ! Écoutez et complétez les paroles de la chanson « On s’en remet jamais vraiment » de Zaz ! Si vous voulez écouter d’autres chansons de cette artiste, vous pouvez visiter sa chaîne Youtube (cliquez ici). 

© Copyright

Photos: La vie en français, askleo.com,responsewebrecruitment.co.uk, resources.strategiccoach.com, forbes.com, vertical-leap.uk

Gif: tenor.com, giphy

Víideos Youtube: Zaz Official

6 réflexions sur “On apprend comment poser une question en français avec Zaz”

  1. Chère Audrey,
    Je vous ai déjà écrit sur twitter… en préparant le cours pour mes élèves j’ai vu que vous aviez mentionné dans votre résumé deux fois la question formelle…
    Je dois, en tout cas, adapter et simplifier les explications pour mes élèves et j’ajouterai aussi des exercices; mais ca va sans dire que j’y ajouterai « d’après une idée de… »
    Merci encore une fois pour cette idée géniale. Je retournerai vers vous après les cours.

    1. Chère Gerda,
      Merci beaucoup ! Et encore merci de m’avoir signalé cette coquille car j’ai pu la corriger!
      Tes élèves ont aimé cette activité avec la chanson ? ^_^

      1. Chère Audrey,
        Ils sont en train de la faire, alors tu dois encore attendre un peu… mais il faut aussi changer « verbe sujet » en « sujet verbe » pour la question informelle 🙂

  2. Bonjour Audrey,
    c’est intéressant d’apprendre fle par chanson ,écrit à trou entre les phrases. Je vais essayer de la pratiquer avec mes élèves, utilisant la plus simple chanson
    ma question est pourquoi vous mettez au travers au lieu de ( à travers) me-suis je trompée ? Je vous remercie

    1. Bonjour Kemuning senja,
      Merci beaucoup ! La chanson a bien marché avec tes élèves ? 🙂
      Pour au / à travers, on peut utiliser de façon indifférente « à travers » et « au travers ». Cependant, au travers est toujours suivi de la préposition « de » alors que « à travers » est suivi d’un article.
      Exemples :
      « Au travers de cet article »
      « À travers un article »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *