La vie en français

Les adverbes de quantité en français

coucher_de_soleil_sur_la_mer

« Il y a trop de gens », « il fait très beau », « il faut travailler davantage »… Les adverbes servent à nuancer le sens d’une phrase, comme si on voulait améliorer la saveur d’un plat en y ajoutant des épices, du sucre, des herbes de Provence etc. Vous en avez déjà l’eau à la bouche ? Alors, cet article sur les adverbes de quantité (trop, très, beaucoup, davantage…) va vous intéresser !

Pour découvrir les adverbes de négation, lisez :  Exprimer la négation en français.

Comme toujours, à la fin de l’article vous pourrez vous entraîner avec un exercice et, bien entendu, relever votre défi du jour ! Aujourd’hui, je vous demande d’écrire deux phrases avec deux adverbes de quantité.

cuisine

Un adverbe, qu’est-ce que c’est ?

L’excellente nouvelle pour tous les élèves de français, c’est que les adverbes sont invariables ! C’est-à-dire qu’ils n’ont pas de genre (masculin / féminin) ou de nombre (singulier / pluriel) mais ils ont une forme « unique ». Bien, je sens que vous aimez déjà les adverbes !

Exemples :

  • Il y a beaucoup de garçons.
  • Il y a beaucoup de filles.

Les adverbes servent à nuancer, à donner des informations supplémentaires sur un verbe, un adjectif, un nom, un autre adverbe ou sur le sens d’une phrase.

Exemples :

  • Julien parle beaucoup.
  • Sébastien est très beau.
  • Il y a trop de sel.
  • Marine vient très souvent à la maison.

Ils se placent devant le nom, l’adjectif ou l’adverbe mais après le verbe. Cependant, attention car au passé composé, la plupart s’intercalent entre l’auxiliaire et le participe passé.

Exemples :

  • Aurélie a beaucoup aimé ce film.
  • J’en ai assez entendu pour aujourd’hui.
  • Il a peu étudié pour l’examen.
  • Elle a pas mal voyagé en Europe

Trop (de)

L’adverbe « trop » a généralement un sens négatif. Cela signifie qu’il y a un excès de quelque chose. Attention, quand il est placé devant un nom, « trop » est toujours suivi de la préposition « de » ou « d’ » devant une voyelle ou un « h ».

Exemples :

  • Il y a trop de gens dans le métro. [devant un nom]
  • Bastien mange trop, il va être malade. [après un verbe]
  • La musique est trop forte. [devant un adjectif]
  • Ce dossier avance trop lentement. [devant un adverbe]

« Trop » est aussi employé dans certaines expressions, comme par exemple : « en faire (toujours) trop ». Cela veut dire : exagérer, essayer de se faire remarquer par tous les moyens.

Exemples :

  • Il essaie de se faire remarquer par le directeur mais il en fait toujours trop ! C’est agaçant !
  • Tu en fais trop pour Romain et Manon ! ils sont capables de se débrouiller tout seuls.

Petite particularité : à l’oral et dans le langage familier, « trop » change complètement de sens et peut être positif. Alors, un conseil, soyez attentifs au contexte de la phrase !

Exemples :

  • Cette série est trop bien ! Je l’ai adorée !
en_faire_toujour_trop

Très

« Très » est un adverbe qui s’utilise devant un adjectif ou un autre adverbe. Il sert à les amplifier.

Exemples :

  • Claire est très grande. [devant un adjectif]
  • Nicolas se lève très tôt. [devant un adverbe]

« Très » sert souvent à décrire des sensations « basiques », comme la faim, la soif, le froid… Bref, toutes les sensations que les enfants ressentent dès qu’un voyage en voiture dure plus de 15 minutes !… On est presque arrivés ?

Exemples :

  • J’ai très faim / soif / froid / chaud / peur / envie de…
  • Il fait très chaud / froid / humide…

Il accompagne aussi « bon » et « bien ».

Exemples :

  • Ce film est très bien !
  • Ce croissant est très bon !

Beaucoup (de)

« Beaucoup (de) » peut se placer après un verbe et devant un nom, en étant accompagné de la préposition « de ». Après un verbe, il exprime l’intensité et devant un nom il indique « un grand nombre de ».

Exemples :

  • Il y a beaucoup de monde au concert de Zaz. [devant un nom]
  • Karim, je l’aime beaucoup. [après un verbe]
concert

Davantage (de)

« Davantage » est un synonyme de « plus (de) ». Il est généralement placé après un verbe mais il peut parfois être devant un nom. Il s’emploie le plus souvent à l’écrit car il appartient à un registre plutôt formel.

Exemples :

  • Il faut que vous étudiiez davantage. [après un verbe]
  • Cécile mange davantage de fruits et légumes. [devant un nom]

Attention, ne confondez pas « davantage » et « d’avantage ». Un avantage est un élément que l’on possède en plus par rapport aux autres.

Exemple :

  • Il n’y aura pas d’avantage pour cette course. Tout le monde partira au même moment.

Assez (de) / pas assez (de)

L’adverbe « assez (de) » se réfère à une quantité suffisante et « pas assez (de) », à une quantité insuffisante. Il généralement accompagné d’un nom ou d’un adjectif mais il peut aussi suivre un verbe.

Exemples :

  • Il n’y a pas assez de sel dans ce plat. [devant un nom]
  • Marie est assez grande. [devant un adjectif]
  • Tu étudies assez pour tes examens. [après un verbe]

À noter : l’expression « en avoir assez » qui signifie qu’on ne supporte plus quelqu’un ou quelque chose… comme votre collègue Roger qui vous raconte toujours son week-end à la machine à café le lundi matin !

Exemples :

  • Ça suffit ! J’en ai assez !
  • J’en ai assez de devoir me lever tous les jours à 5h00.
en_avoir_assez

Peu (de)

« Peu (de) » exprime la faible quantité, la rareté d’un élément. En général, il est suivi d’un nom ou il est placé après un verbe.

Exemples :

  • Il y a peu de chance pour qu’il accepte. [devant un nom]
  • Gaëlle dort peu. [après un verbe]

Pas mal (de)

« Pas mal (de) » est une façon de décrire une quantité assez conséquente. Dans ce cas-là, il est suivi d’un nom.

Exemples :

  • Il y a pas mal de sites internet qui parlent de ce sujet.
  • Il y a pas mal de gens qui ont lu « L’Arabe du futur ».

Pour en savoir plus sur le roman graphique L’Arabe du futur, écrit et dessiné par Riad Sattouf, cliquez ici.

Vous avez beaucoup aimé cet article ? Alors, c’est le moment de relever votre défi du jour ! Aujourd’hui, je vous demande d’écrire deux phrases avec deux adverbes de quantité.

Exercice

Complétez les phrases avec trop (de) / (d’), très, beaucoup (de) / (d’), davantage (de) / (d’), assez (de) / (d’), pas assez (de) / (d’), peu (de) / (d’), pas mal (de) / (d’).

6 réflexions sur “Les adverbes de quantité en français”

  1. Il semble que certaines phrases permettent l’emploi de plusieurs adverbes sont indiquer plus de contexte.
    Si vous indiquez qu’il faut utiliser chacun, bien. Sinon, 2. admet aussi peu d’. De plus, à mon avis davantage ainsi qu’assez vont bien pour 6.
    4. avec une faute de frappe ? Camille est ou Camille, je suis ?

    1. Bonsoir Anon,
      C’est exact, certaines phrases peuvent admettre différents adverbes. Dans la 4, il y a effectivement une faute de frappe que j’ai corrigée. Merci pour vos remarques.
      À bientôt,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *