La vie en français

Quand et comment utiliser le « ON » en français ?

des_amis_dejeunent_dans_un_parc

« Allez, on y va ! »… Mais qui c’est, « on » ? Si vous avez du mal à comprendre de qui parle-t-on lorsque l’on utilise « on » ou si vous rencontrez des difficultés à l’employer, lisez ce qui suit ! « On » est un pronom personnel sujet très particulier en français. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne se réfère pas à un sujet neutre (comme « it » en anglais) et il n’est pas non plus l’équivalent du « usted » en espagnol. Mais alors, qui est « on » ? « On » vient du latin « homo », qui signifie « homme ». À l’usage, il est devenu « hom », puis « on ».  Aujourd’hui, « on » est beaucoup utilisé à l’oral mais bien moins à l’écrit.

Dans cet article, vous découvrirez les différentes significations du « on » ainsi que son emploi. En bonus, vous retrouverez un exercice sur les valeurs du « on » à compléter.

Pour découvrir comment poser une question en français, lisez : On apprend comment poser une question en français avec Zaz.

Vous êtes prêts et prêtes ? Alors, on y va !

on_y_va_stromae

Qui est « on » ?

« On » est un pronom personnel, c’est-à-dire qu’il est le sujet qui fait l’action du verbe. « On » se conjugue à la troisième personne du singulier, comme « il » ou « elle ».

  • Exemple : On mange des crêpes.

Cependant, bien qu’il soit singulier, « on » se réfère souvent à plusieurs personnes.

« On » peut se référer à « nous »

À l’oral, on emploie beaucoup le « on » à la place du « nous ». Dans ce cas-là, celui qui parle s’inclut dans le « on ». 

Exemples :

  • On y va ! = Nous y allons !
  • Tu as vu le film « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu » ? (Pour regarder la bande annonce, cliquez ici).

À l’inverse de l’oral, « on » s’utilise peu à l’écrit. On peut l’écrire dans des situations informelles, quand on parle à ses amis ou sa famille par messages, par exemple. Cependant, il faut éviter le « on » lorsqu’on rédige un mail, dans le cadre du travail, ou un document administratif. Cela paraitrait trop familier, voire impoli.

mail

« On » peut renvoyer à une ou plusieurs personnes non définies

« On » pour désigner une personne sans la nommer

D’abord, on peut utiliser « on » pour désigner une personne que nous connaissons, sans que ce soit forcément utile ou intéressant de dire de qui il s’agit au moment où nous parlons.

Exemples :

  • On m’a appris à être poli quand j’étais petit.

→ On n’a pas besoin de nommer expressément ses parents car cela semble assez évident.

  • On m’a dit que le restaurant fermait à 23h.

→ Ce n’est pas très important de savoir qui l’a dit car on suppose que c’est quelqu’un qui travaille pour le restaurant.

« On » pour dissimuler l’identité d’une ou plusieurs personnes

Ensuite, « on » peut aussi être employé pour dissimuler l’identité d’une ou plusieurs personnes. La personne qui parle ne veut pas que son interlocuteur sache qui lui a donné cette information.

  • Exemple : On m’a dit que tu cherchais du travail.

→ Je préfère ne pas donner le nom de la personne qui me l’a dit.

« On » pour renvoyer à une personne non identifiée

Enfin, « on » peut renvoyer à une personne non identifiée. Au moment où l’on parle, nous ne savons pas de qui il s’agit.

  • Exemple : On m’appelle !

→ Mon téléphone sonne mais je n’ai pas encore vu qui est en train de me téléphoner.

Allez, encore un petit effort et le « on » n’aura plus de secret pour vous !

prendre_un_appel

« On » peut signifier « tout le monde »

L’utilisation du « on » peut aussi servir à exprimer une généralité, un caractère commun à un groupe ou à tous les Êtres-humains.

  • Exemple : En France, on parle français.

→ En général, la majorité des personnes qui habitent en France parlent français.

« On » et les expressions ou proverbes

« On » s’emploie dans de nombreuses expressions ou proverbes. Quand il s’agit d’une expression, celui qui parle s’inclut dans l’action.

  • Exemple : On n’est pas couché / on n’a pas fini / on n’est pas sorti de l’auberge

→ Ces expressions signifient qu’on va mettre beaucoup de temps à faire quelque chose.

Alors que dans le cas des proverbes, « on » renvoient davantage à une personne indéfinie.

  • Exemple : Avec des « si », on mettrait Paris en bouteille.

→ Cela veut dire qu’en imaginant pouvoir changer certaines choses, on arriverait à tout faire.

Allez, vous pouvez enfin souffler mais gardez un peu de forces car je vous laisse des devoirs ! Écrivez une phrase avec « on » dans les commentaires et je les corrigerai ! À tout de suite !

En résumé

on_se_refere_a

Exercice

À vous de jouer ! À partir ces phrases, choisissez quelle valeur a « on ».

6 réflexions sur “Quand et comment utiliser le « ON » en français ?”

    1. Bravo Amr !
      Quelques petites corrections :
      On n’a pas besoin de parleR DE l’importance de travailLER dur jusqu’à on atteindre son but.
      À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *