fbpx

La vie en français

La méthode simple et efficace pour
  • apprendre le
  • comprendre le
  • se divertir en
français

Les pronoms toniques en français

« Toi plus moi plus eux plus tous ceux qui le veulent… » Dans cette chanson, Grégoire utilise de nombreux pronoms toniques. Mais, qu’est-ce que c’est ? En français, on fait la distinction entre les pronoms sujets (je, tu, il / elle / on, nous, vous, ils / elles) et les pronoms toniques (moi, toi, lui / elle, nous, vous, eux / elles). Cependant, cette différence crée parfois des confusions chez les élèves de français. Pas de panique, car dans cet article, je vous explique comment et quand utiliser les pronoms toniques en français !

Comme mes lecteurs assidus le savent déjà, à la fin de l’article vous retrouverez un exercice auto-correctif pour vérifier que vous avez bien compris. Vous devrez aussi remplir votre défi du jour en écrivant dans les commentaires une phrase avec un pronom tonique.

Vous êtes prêts et prêtes ? Alors, on y va !

Chandler_toi_et_moi

Les pronoms toniques, qu’est-ce que c’est ?

La principale différence entre les pronoms sujets et les pronoms toniques, c’est que les pronoms sujets sont toujours suivis d’un verbe, alors que les pronoms toniques peuvent s’employer seuls.

1. Les pronoms toniques singuliers

Moi → se réfère à la première personne du singulier.

  • Exemple : Moi, je suis française.

Toi → se réfère à la deuxième personne du singulier.

  • Exemple : Toi, tu es fatigué.

Lui → se réfère à la troisième personne au masculin singulier.

  • Exemple : Lui, il est sympathique.

Elle → se réfère à la troisième personne au féminin singulier.

  • Exemple : Elle, elle est heureuse.

2. Les pronoms toniques pluriels

Nous → se réfère à la première personne du pluriel.

  • Exemple : Nous, nous sommes québécois.

Vous → se réfère à la deuxième personne du pluriel et au « vous » de politesse.

  • Exemple : Vous, vous êtes sportifs.

Eux → se réfère à la troisième personne au masculin pluriel.

  • Exemple : Eux, ils sont gentils.

Elles → se réfère à la troisième personne au féminin pluriel.

  • Exemple : Elles, elles sont intelligentes.
Les_pronoms_toniques_et_les_pronoms_sujets

Comment emploie-t-on les pronoms toniques ?

1. Pour identifier quelqu’un

Les pronoms toniques servent à identifier quelqu’un ou à marquer la différence par rapport aux autres personnes.

Exemples :

  • Toi, tu aimes la ratatouille mais, lui, il n’aime pas ça.
  • Je rentre chez moi.
  • Que penses-tu des mouvements en faveur de l’environnement ? – Moi, je suis pour !

2. Omettre les pronoms toniques

Quand un pronom tonique précède le sujet de la phrase, on peut l’omettre s’il n’est pas important d’insister sur le fait qu’il s’agit de cette personne et pas d’une autre.

Exemple :

  • Tu aimes la ratatouille.

De plus, évitez de commencer une conversation avec « moi, je… » si cela n’est pas nécessaire. Vous pourriez passer pour quelqu’un avec un fort égo ou pour une personne hautaine… Bref, il vaut mieux éviter !

À l’inverse, quand un pronom tonique est placé après une préposition ou fait partie d’une expression, on ne peut pas l’omettre.

Exemple :

  • J’aime le fromage. – Moi aussi !
  • Je parle avec toi.

3. Et avec « on » ?

Depuis le début de l’article, je vous entends vous demander : « mais où est le pronom personnel ‘on’ ? ». Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas oublié le « on » ! Il possède juste un fonctionnement un peu différent des autres. Et oui, il fallait bien une exception !

Quand on veut utiliser un pronom tonique devant le sujet « on », on doit utiliser le pronom tonique « nous » et non « lui » ou « elle ».

Exemples :

  • Nous, on parle français.
  • Vous préférez aller au cinéma ou au restaurant ? Nous, on préfère aller au restaurant.

Cependant, si le « on » est employé dans le sens de « tout le monde », c’est-à-dire qu’il exprime une généralité, on doit utiliser le pronom tonique « soi ». Il se place généralement après une préposition et on ne peut pas l’omettre.

Exemples :

  • On est bien chez soi.
  • Il faut toujours avoir sa carte d’identité avec soi.

Si vous voulez en savoir plus sur le « on », lisez : Quand et comment utiliser le « ON » en français ?

chaussettes_de_noel_a_la_maison

Quand emploie-t-on les pronoms toniques ?

1. Après « c’est » ou « ce sont »

« C’est » ou « ce sont » sont suivis d’un pronom tonique. Ils ne peuvent jamais être accompagnés d’un pronom sujet.

Exemples :

  • Qui est arrivé en retard ce matin ? – C’est lui !
  • C’est toi qui a mangé le dernier carré de chocolat ?

Si vous voulez réviser l’emploi de « c’est » et « il est », lisez : Quelle est la différence entre « c’est » et « il est » ?

2. Après une préposition

On peut utiliser un pronom tonique après une préposition : à, par, pour, en, vers, avec, de, sans, etc. Pour indiquer le domicile de quelqu’un, on utilise la préposition « chez ».

Exemples :

  • À qui est ce sac ? – Il est à moi.
  • Ce cadeau est pour toi.
  • Ils rentrent chez eux.

Pour découvrir l’emploi de la préposition « chez », lisez : Quand utiliser les prépositions « chez » et « à » en français.

3. Avec « aussi », « non plus » et « -même »

Les pronoms toniques forment également des expressions et, dans ce cas-là, on ne peut pas non plus les omettre.

« Pronom tonique + aussi » permet de confirmer une affirmation exprimée par une autre personne. Il exprime quelque chose de positif. À l’inverse, on répond « pronom tonique + non plus » pour dire que l’on est d’accord avec une opinion négative.

Exemples :

  • J’aime passer mes vacances à la mer – Moi aussi !
  • Nous n’aimons pas les films d’horreur – Nous non plus !

Quand un pronom tonique est suivi de « -même », cela signifie que l’on insiste sur la personne qui fait l’action (moi, toi, soi, etc.) et on exclue les autres personnes.

Exemples :

  • Julie a construit sa maison elle-même.
  • Le mouvement du 0 déchet incite à créer soi-même des alternatives.

Pour en savoir plus sur les expressions avec « aussi » et « non plus », lisez : 7 réponses affirmatives et négatives en français.

À vous de jouer ! Écrivez dans les commentaires une phrase avec un pronom tonique.

Les_pronoms_toniques_au_singulier
Les_pronoms_toniques_au_pluriel

Exercice

Complétez avec le pronom tonique correct : moi, toi, lui / elle, nous, vous, eux / elles.

BONUS

Aujourd’hui, je vous offre un bonus rempli d’ondes positives avec la chanson de Grégoire ! Dans « Toi + moi », il rappelle l’importance de se rassembler tous ensemble et d’être solidaires entre nous. Pour découvrir la chaîne YouTube de label participatif indépendant My Major Company, cliquez ici.

2 réflexions sur “Les pronoms toniques en français”

  1. Hola Audrey, Muchas gracias por tu sitio web, me has inspirado a retomar mis estudios del francés. Noté que en el número 6, parece que la respuesta correcta es « soi »; pero no aparece en las opciones después de lui/elle.

    1. Hola María!
      Me hace muy feliz que mi blog te haya animado a retomar tus estudios del francés !! 😀
      Muchas gracias por esta observación ! Lo voy a corregir ! ;*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *